Rachat de la part de cohéritiers avec un crédit hypothécaire

Vos parents sont décédés et leur maison est répartie entre tous les enfants. Personnellement, vous aimeriez conserver la maison. Le problème est bien sûr que vous devrez alors racheter la part de vos frères et sœurs, les cohéritiers. Pas évident. Un crédit hypothécaire peut être une solution.

Cette situation est courante. Les jeunes aiment conserver la maison de leurs parents, mais ne savent pas très bien ce qu'ils doivent faire. Ils doivent aussi tenir compte des frères, sœurs ou autres membres de la famille dont ils doivent obtenir l'accord. Comment fixer le prix de vente ? Quelles sont les conséquences ?  Comment financer ce prix de rachat ? Par un prêt hypothécaire ?

Notaire chargé de la répartition de la succession

À l'ouverture d'une succession, un notaire est toujours désigné pour la répartition. Il interviendra dans ce cas comme une sorte d'intermédiaire pour connaître les préférences de chaque héritier. Les biens doivent en effet être répartis et un accord doit idéalement exister pour cela entre tous les héritiers. S'il s'agit du reste du rachat de la part des cohéritiers pour devenir ainsi propriétaire de l'habitation des parents, cela doit être considéré comme une sorte d'achat-vente d'une habitation. Et un notaire est toujours impliqué dans ce cas.

Faire estimer la maison

Pour savoir combien vous devrez payer aux autres héritiers, vous devez connaître la valeur de la maison. Une fois encore, le notaire pourra être une première étape dans ce cas, mais si vous voulez vraiment un avis objectif, mieux vaudra opter pour un expert indépendant. Lisez certainement nos 5 astuces et conseils pour laisser expertiser la maison. Un expert immobilier est indépendant et viendra mesurer la maison et calculer la valeur en tenant compte d'éléments techniques et factuels. Cette valeur servira alors de base de négociation pour trouver un accord sur la valeur de rachat.

Rachat de la part des héritiers

Si vous devez ou voulez racheter la part de vos cohéritiers, vous pourrez suivre le même raisonnement que pour la détermination de la valeur de rachat en cas de divorce. Vous connaissez maintenant la valeur de la maison. Avec le notaire, vous allez pouvoir étudier comment trouver un accord sur la valeur de rachat. L'avantage est que vous disposerez d'une valeur objective et personne ne pourra vous accuser, vous ou le notaire, d'une quelconque partialité.

Crédit hypothécaire : l'instrument idéal

Une fois que vous aurez un accord avec les autres héritiers sur la somme de rachat, il vous restera bien sûr encore à la payer. Il s'agira le plus souvent d'une somme importante dont vous ne disposerez évidemment pas toujours. Bonne nouvelle : un crédit hypothécaire représente pour cela l'instrument de paiement idéal !

Combien pouvez-vous emprunter ?

L'analyse de votre crédit hypothécaire par un organisme de prêt tiendra compte de nombreux facteurs. Voici les informations que votre intermédiaire en crédits vous demandera aussi :

  • Quel âge avez-vous ?
  • Êtes-vous célibataire ou marié ?
  • Avez-vous des enfants ?
  • Avez-vous un travail ?
  • Quels sont vos revenus ?
  • Combien êtes-vous prêt à rembourser pour votre prêt hypothécaire ?
  • Combien pouvez-vous rembourser ?
  • Combien souhaitez-vous garder après le paiement de votre crédit habitation ?
  • Quels sont vos projets pour la maison de vos parents ?

Quels sont vos projets pour la maison de vos parents ?

Vous voulez bien sûr devenir propriétaire ! Cela va de soi. La question n'est toutefois pas anodine. Cette information sera importante pour un intermédiaire en crédits pour la solution qu'il pourra vous proposer pour vous accorder un crédit habitation adapté.

  • Si vous voulez acheter la maison de vos parents pour l'occuper personnellement, un crédit habitation classique sera vraisemblablement une bonne solution. Mais il existe aussi un tas de formules pour un vrai travail sur mesure.
  • Si vous voulez par contre acheter la maison de vos parents pour en faire un immeuble de rapport et la louer, il faudra alors chercher d'autres applications pour votre emprunt hypothécaire. Par exemple via un crédit à terme fix où vous ne remboursez que des intérêts.

Courtier indépendant en crédit hypothécaire

Un courtier indépendant en prêts hypothécaires pourra dans tous les cas vous aider. Il travaille avec de nombreux organismes de crédit et n'est donc pas limité, pour son offre, aux produits d'une seule banque comme l'est un agent bancaire. Un courtier indépendant en crédits peut de cette manière rechercher pour vous une vraie solution sur mesure

Convenez sans plus attendre d'un rendez-vous dans l'agence Auxifina la plus proche.