Crédit hypothécaire : taux fixe ou variable ?

On ne conclut pas un crédit hypothécaire tous les mois. Il s'agit d'une décision financière importante pour laquelle il s'agit de bien réfléchir et elle n'est certainement pas simple. A fortiori au vu de tous les termes techniques utilisés. Les banques vous rebattront par exemples les oreilles avec les "taux fixes et variables". Mais de quoi s'agit-il ? Que choisir ? Et à quoi devez-vous faire attention ?
 

Taux fixe

C'est relativement simple : le taux reste le même pendant toute la durée de l'emprunt. Vous savez donc exactement à l'avance ce que vous devrez payer chaque mois. Pas de raison dès lors d'avoir peur d'une hausse des taux à un moment donné, même si une baisse ne sera pas non plus possible. Un taux fixe est surtout synonyme de sécurité.
 

Taux variable

Dans ce cas, le taux de votre emprunt peut changer à certains moments. Les formules de crédit à taux variable semblent souvent plus avantageuses que celles à taux fixe. Mais vous devez bien sûr tenir compte du fait que le taux pourra augmenter à l'avenir…
 

Formules

Les formules de crédit hypothécaire à taux variable sont extrêmement nombreuses. Pensez par exemple à un taux révisable chaque année, tous les cinq ans, tous les dix ans, ...
 

Que signifient les petits chiffres ?

Une formule de crédit à taux variable est généralement exprimée en chiffres : 5/5/5, 10/5/5, 1/1/1 … Mais qu'est-ce que cela signifie exactement ?
 
  • 5/5/5 : cela signifie que votre taux sera revu pour la première fois après 5 ans (premier chiffre) et qu'une deuxième et troisième révisions suivront ensuite tous les 5 ans (deuxième et troisième chiffres). 
  • 1/1/1 : dans ce cas, le taux sera chaque fois revu après un an.
  • 10/5/5 : la première révision du taux est prévue après dix ans, et ensuite tous les cinq ans.
 

À quoi devez-vous faire attention avec un taux variable ?

Le fait que le taux soit révisé peut être aussi bien positif que négatif. Si le taux augmente, votre emprunt deviendra subitement plus cher et vous devrez payer une charge mensuelle plus élevée. Si le taux diminue, votre charge mensuelle diminuera aussi et votre emprunt deviendra plus intéressant.
 
Votre organisme de prêt peut-il augmenter ou diminuer votre taux comme ça, sans restriction ? Non. Le législateur a prévu plusieurs mesures de protection.
 

Demandez le CAP

L'organisme de prêt indiquera le plus souvent dans la formule de crédit un CAP, soit l'augmentation ou diminution maximale du taux d'intérêt. Ce CAP est le plus souvent exprimé par un chiffre entre parenthèses à la suite de la formule. 
 
Vous avez par exemple opté pour une formule de crédit 12/5/5 (3) ? Cela signifie que votre taux pourra être revu pour la première fois après douze ans, et ensuite tous les cinq ans. Le chiffre entre parenthèses (3) signifie que votre taux ne pourra pas augmenter ou diminuer de plus de 3 %. Votre taux au début de votre emprunt s'élevait à 3,25 % ? Il ne pourra alors pas être porté à plus de 6,25 %, ni passer en dessous de 0,25 % pendant la durée de votre emprunt.
 

Votre taux ne pourra jamais faire plus que doubler

Si votre taux s'élève par exemple aujourd'hui à 2,5 %, il ne pourra jamais être supérieur à 5 %.
 

Pour certaines formules : maximum + 2 %

La durée minimale pour un taux variable est d'un an. Une durée inférieure à un an n'est pas autorisée en Belgique. Vous avez opté pour la formule à taux variable, avec révision après un ou deux ans ? Votre taux
 
  • ne pourra alors pas augmenter de plus de 1 % lors de la première révision,
  • ni de plus de 2 % la troisième année (par rapport au taux original).
 
Voici un exemple. Imaginez, vous avez un taux variable de 2,50 % dans un crédit 1/1/1 (formule révisable chaque année). Le taux ne pourra alors pas être supérieur à 3,50 % la deuxième année et 4,50 % la troisième.
 

Cahier des charges – indice de référence

Ce que beaucoup ignorent, c'est que vous êtes aussi protégé, en tant que consommateur, par l'indice de référence. Cet indice est publié tous les mois sur le site internet de la FSMA. Votre contrat reprendra toujours l'indice de référence.
 
En cas de révision du taux de votre emprunt, l'organisme de prêt appliquera toujours la formule suivante : nouveau taux = taux de base + (nouvel indice - indice de départ). Le résultat de ce calcul sera votre nouveau taux.
 

Faites-vous aider par un spécialiste en crédits

Pour pouvoir faire le bon choix entre un taux fixe et un taux variable, faites-vous aider de préférence par un spécialiste en crédits. Auxifina est un courtier indépendant en crédits qui cherchera pour vous la meilleure solution possible. Confiez-nous le calcul de la formule la plus avantageuse pour vous. Vous trouverez ici une agence Auxifina proche de chez vous. Convenez sans plus attendre d'un rendez-vous !