De nombreux paramètres joueront un rôle, tout comme la stratégie commerciale de l'organisme de crédit. Nos spécialistes en ccrédit hypothécaire cherchent les meilleurs taux sur le marché belge et comparent également toutes les conditions.
 
Si vous envisagez d'acheter une maison, sachez que d'autres frais viendront encore s'ajouter au prix d'achat de l'habitation. Il s'agira notamment des frais de notaire et des droits d'enregistrement.
 
Si vous n'avez pas d'économies ni d'autres moyens pour les payer, vous devrez emprunter la totalité pour l'achat de votre maison, plus les frais. Pas impossible, mais pas évident non plus. Rares seront en effet les banques ou organismes de crédit prêts à prêter la totalité si vous voulez acheter une maison.
 
Heureusement, vous pourrez compter pour cela sur l'expertise et l'expérience des collaborateurs d'Hypothèque.be. Convenez ici d'un rendez-vous sans engagement avec nos spécialistes en crédit hypothécaire.
 
Pour savoir quel montant vous pourrez emprunter, plusieurs autres éléments seront également étudiés.
 

Prêt hypothécaire : à combien s'élèvent vos revenus ?

Le premier élément étudié concernera vos revenus professionnels. 
 
 
  • Avez-vous un contrat à durée indéterminée ou travaillez-vous comme intérimaire ?
  • Depuis combien de temps travaillez-vous auprès de votre employeur actuel ?
  • À combien s'élèvent vos revenus nets ?
 
 
Toutes ces informations aideront la banque à déterminer si vous serez capable de rembourser correctement un emprunt. Imaginez que vous viviez seul(e). Vous ne pourrez pas emprunter alors le même montant qu'un couple pour acheter une maison. Cela ne veut pas dire qu'un isolé ne sait pas emprunter pour achater une maison.
 
 

Prêt hypothécaire : combien êtes-vous capable de rembourser ?

Une fois vos revenus répertoriés, la banque évaluera votre capacité de remboursement. Chaque banque appliquera dans ce cas ses propres règles. On entend souvent dire que l'on ne peut pas consacrer plus d'un tiers de ses revenus au remboursement d'un emprunt.
 
Ce n'est pas exact. Certaines banques sont plus souples que d'autres dans ce cas. Un élément bien plus important que ce rapport d'un tiers est le montant qu'il vous reste chaque mois après le remboursement de votre crédit hypothécaire. C'est ce que l'on appelle aussi le surplus pour vivre.
 
 

Prêt hypothécaire : vous avez encore d'autres crédits ou emprunts en cours ?

Vous ne pourrez pas emprunter autant que vous le souhaitez si vous avez encore d'autres crédits ou emprunts en cours. Votre capacité de remboursement sera en effet plus limitée.
 
Vous êtes dans cette situation ? Convenez sans plus attendre d'un rendez-vous avec notre spécialiste hypothécaire près de chez vous pour étudier la meilleure stratégie à suivre.
 
 

Prêt hypothécaire : à quoi ressemble votre nouvelle habitation ?

La valeur de l'habitation sera importante pour la banque. Il s'agira en effet d'une garantie si vous ne remboursez plus correctement votre crédit hypothécaire. La banque aimera ainsi savoir à quoi ressemble votre habitation et sa valeur précise, tant en cas de vente libre que forcée. C'est la raison pour laquelle elle fera estimer votre maison par un expert immobilier : celui-ci pourra être un estimateur indépendant ou quelqu'un travaillant pour la banque. Pareille estimation coûtera vite 250 à 300 €.
 
Mais si vous contractez votre crédit hypothécaire auprès d'Hypotheque.be, nous vous rembourserons les frais d'expertise. Convenez d'un rendez-vous pour parler de votre projet.