Rentevoet

1/1/1
1,47%
5/5/5
1,52%
10/5/5
1,67%
15/5/5
1,82%
20 ans
1,79%

3 pièges à éviter à la conclusion d'un crédit-pont

Un crédit-pont souple vous permettra d'acheter une nouvelle maison et de vendre ensuite votre maison existante au bon prix. Évitez toutefois de commettre une des trois erreurs suivantes si vous cherchez un crédit-pont.

Qu'est-ce qu'un crédit-pont souple ?

Vous aimeriez acheter une nouvelle maison, mais votre maison actuelle n'est pas encore vendue ?  Vous avez besoin du montant de la vente de votre maison actuelle pour pouvoir payer votre nouvelle maison ? Vous risquez alors, si la vente de votre habitation actuelle traîne quelque peu, de vous retrouver pressé(e) par le temps et de devoir vendre votre maison actuelle à un prix insuffisant. Avec un crédit-pont souple, vous disposerez du budget nécessaire pour l'achat de votre nouvelle maison et aurez un peu plus de temps pour vendre votre maison actuelle à un prix correct.  Découvrez les avantages de notre crédit-pont flexible.

Piège n°1 : Ne pas emprunter assez

Calculez précisément à l'avance le montant que vous devez emprunter avec le crédit-pont. Tenez compte dans ce cas des frais supplémentaires liés à l'achat d'une maison et d'un crédit hypothécaire. Si vous n'empruntez pas assez, votre problème restera le même : vous serez sous pression pour vendre votre habitation existante et risquerez de devoir la laisser partir à un prix insuffisant. Les acheteurs le sauront aussi et essaieront d'en profiter.

La plupart des banques limitent le montant maximum à emprunter avec un crédit-pont, ce qui n'est pas forcément une bonne nouvelle pour vous. Mais savez-vous que vous pourrez trouver sur Hypotheque.be des solutions vous permettant d'emprunter entre 70 et 90 % de la valeur de la maison à vendre avec un crédit-pont flexible ?

Vous avez un doute sur votre calcul ? Faites-vous aider par un spécialiste. Vous trouverez ici un spécialiste en crédits-ponts souples près de chez vous.

Piège n°2 : Durée trop courte

Choisissez une durée suffisamment longue. Le délai standard auprès de beaucoup de banques n'est que de six mois, ce qui est souvent trop court. Si vous ne parvenez pas à vendre votre maison dans ce laps de temps, vous aurez un sérieux problème. Prolonger votre crédit-pont ne sera en effet pas évident. Cela sera certes possible dans certains cas, mais vous devrez à nouveau négocier avec la banque. 

Vous aurez donc tout intérêt à conclure un crédit-pont flexible pour une durée de 12 à 24 mois en passant par Hypothèque, de quoi vous laisser le temps de vendre votre maison. Les organismes de crédit ne sont pas tous disposés à accorder un tel délai. Convenez sans plus attendre d'un rendez-vous avec un courtier indépendant en crédits hypothécaires. Celui-ci travaille avec plusieurs organismes de crédit et cherchera pour vous une bonne solution. 

Piège n°3 : Ne pas faire appel à un spécialiste

Un crédit-pont flexible peut paraître simple mais il n'en est rien. Comme pour d'autres emprunts, des petits détails peuvent tout changer. Outre la durée, les autres conditions et modalités de votre crédit-pont auront aussi leur importance. Mieux vaudra vous faire accompagner par des spécialistes. Votre agence Hypothèque vous aidera et fera une simulation concrète de votre crédit-pont. Vous saurez ainsi directement si c'est financièrement réaliste pour vous. Convenez sans plus attendre d'un rendez-vous.