Quels sont les revenus pris en compte pour votre emprunt hypothécaire ?

Si vous recherchez un crédit hypothécaire, l'organisme de crédit calculera votre capacité d'emprunt et regardera notamment pour cela vos revenus. Mais de quels revenus tiendra-t-il compte dans ce cas ? 
 
Il existe de très nombreuses formes de revenus. Certaines sont acceptées sans problèmes par les organismes de crédit. D'autres ne le sont que partiellement ou sont totalement exclus. 
 

Évidences

Plusieurs formes de revenus sont presque naturellement acceptées par les organismes de crédit. Pensez au salaire que vous percevez comme travailleur ou intérimaire, à votre pension ou prépension (régime de chômage avec complément d'entreprise). Cela coule de source puisqu'il s'agit de revenus relativement sûrs. 
 
L'organisme de crédit vérifiera surtout dans ce cas la stabilité de ces revenus. Depuis combien de temps percevez-vous ces revenus et quelle est la probabilité qu'ils persistent encore longtemps ? 
 
Le salaire dans le cadre d'un contrat de travail à durée indéterminée offrira ainsi plus de garanties à un organisme de crédit que le salaire dans le cadre d'un contrat de travail à durée déterminée ou d'un contrat d'intérimaire.
 

Revenus spéciaux

Il existe bien sûr encore de nombreux autres revenus possibles, dans le cadre d'un "événement particulier" comme :
 
- le 13e mois
- le pécule de vacances
- les allocations familiales
- une pension alimentaire
- des chèques-repas
- …
 
Certaines banques acceptent ce type de revenus et en tiennent compte, en plus du salaire. D'autres les refusent alors que d'autres encore fonctionnent avec des forfaits. Elles compteront par exemple 90 € de chèques-repas alors que vous en recevrez en réalité 120 €…
 
Pourquoi ces revenus sont-ils considérés comme spéciaux par les banques ?
 
- Parce que si vous les percevez certes, ils sont aussi dans une certaine mesure incertains. Les allocations familiales pour un enfant en bas âge ne sont ainsi pas les mêmes que pour un étudiant majeur. Pensez aussi à la pension alimentaire : que se passera-t-il si votre ex refuse subitement de payer la pension alimentaire ? Chaque banque applique dans ce cas ses propres règles.
 
- Certains banquiers calculeront ainsi vos revenus sur base annuelle et tiendront donc compte de votre 13e mois, d'autres pas, estimant que de tels revenus ne peuvent pas entrer en ligne de compte pour le remboursement d'un crédit hypothécaire.
 

Revenus exclus

Certains revenus ne sont jamais pris en compte. Les exemples les plus logiques sont l'argent au noir ou l'argent provenant de pratiques illégales. L'argent reçu de parents ou enfants vivant sous le même toit (comme le salaire d'un job d'étudiant) est également exclu par la plupart des banques car il s'agit de revenus incertains. Il ne s'agit pas de revenus fixes que vous percevez d'un tiers. Il s'agira le plus souvent ici d'un petit extra sous forme de contribution financière. Que se passera-t-il par exemple si le parent ou enfant qui vit sous le même toit quitte la maison ?
 

Revenus pondérés

Certains types de revenus sont certes acceptés, mais pas toujours à 100 %. Ils sont alors pondérés selon un certain pourcentage. L'exemple le plus connu est celui des loyers (revenus locatifs). Certaines banques acceptent les revenus locatifs à 80 % parce qu'elles tiennent compte d'éventuels défauts de paiement, de frais imprévus (entretien) ou de taxes (précompte immobilier).
 

Laissez-nous vous aider

Vous voulez savoir comment vos revenus seront évalués par un organisme de crédit ? Et ce que cela implique pour votre crédit hypothécaire ? Rendez-vous dans une agence Auxifina proche de chez vous. Convenez d'un rendez-vous.