Quels sont les frais à prendre en compte à l'achat d'une maison ?

Vous envisagez d'acheter une maison ou un appartement. Outre le prix d'achat, vous devrez encore payer différents frais supplémentaires : pour la banque, le notaire, l'État, les assurances, … Vous trouverez un aperçu clair ici.
 

Frais à la banque

Vous contracterez sans doute un crédit hypothécaire pour financer l'achat de votre maison ou appartement. Outre votre mensualité, cela amènera divers frais supplémentaires :
  • frais de dossier :  ceux-ci ne peuvent excéder 500 EUR
  • frais d'expertise : certaines banques travaillent avec leurs propres estimateurs, d'autres confient les estimations à des estimateurs indépendants.
  • frais de consultation de la CCP (Centrale des crédits aux particuliers) : si votre prêt hypothécaire est refusé, la banque pourra réclamer des frais pour la consultation de la CCP. Cela est toutefois assez rare. Si votre prêt est accordé, ces frais seront le plus souvent repris dans les frais de dossier.
 

Frais propres au notaire

Pour l'achat d'un bien immobilier et une hypothèque, vous devrez invariablement passer par le notaire, ce qui engendrera également des frais :
  • frais administratifs pour l'établissement des documents officiels (acte d'achat, acte de crédit, …)
  • honoraires du notaire
 

Frais propres à l'État

L'État passera lui aussi à la caisse et vous obligera ainsi à payer les frais suivants :
  • droits d'enregistrement pour l'achat
  • droits d'enregistrement (1 %), droits d'inscription (0,3 %) et honoraires pour le conservateur des hypothèques dans le cadre de l'emprunt hypothécaire
 

Frais de protection

Il va de soi que vous devrez aussi penser à la protection nécessaire pour vous, votre famille et votre nouvelle demeure. Deux assurances pourront vous être bien utiles dans ce cas :
  • assurance solde restant dû : celle-ci n'est pas obligatoire, mais vivement recommandée pour protéger financièrement votre partenaire ou vos héritiers
  • assurance incendie
 

Frais souvent sous-estimés

Malheureusement, beaucoup constatent à l'achat d'une maison ou d'un appartement qu'il y a encore des frais qu'ils ont sous-estimés ou même totalement négligés, comme
  • les frais de déménagement
  • les frais de décoration
  • le précompte immobilier annuel
 

Frais interdits

La réglementation est claire : divers frais ne sont pas autorisés. Vous ne devrez donc jamais payer les frais suivants : 
  • Les honoraires pour l'intermédiaire en crédits hypothécaires : celui-ci ne peut pas réclamer de frais, même des frais administratifs. Il sera payé par la banque auprès de laquelle vous contracterez votre emprunt et uniquement en cas de passage effectif devant le notaire.
  • Ne payez jamais l'agent immobilier au noir puisque vous aurez conclu avec lui une convention de médiation.
 

Vous avez des questions sur les frais à l'achat d'une maison ou d'un appartement ?

Prenez contact avec nos spécialistes en crédit hypothécaire. Ils se feront un plaisir de vous aider dans un de nos bureaux d'Hypothèque.