Comment payer un acompte ?

Devez-vous obligatoirement verser un acompte quand vous achetez une maison ou un appartement ? Non, mais force est de constater que vous y échapperez rarement dans la pratique. Quels sont alors les conseils et règles à prendre en compte ?

 

L'acompte n'est pas obligatoire.

Il n'existe légalement aucune obligation de payer un acompte. Mais dans la pratique, un montant correspondant à 10 % du prix d'achat sera le plus souvent demandé à titre d'acompte et vous n'aurez alors pas d'autre choix en tant qu'acheteur.

 

Paiement de l'acompte sur fonds propres

Vous pourrez payer l'acompte avec vos propres économies. Voir celles-ci diminuer n'aura rien d'agréable, mais c'est une solution.

 

Paiement de l'acompte avec un emprunt

Vous pouvez aussi financer l'acompte en contractant un crédit, plus précisément un crédit hypothécaire à destination mobilière, avec ou sans garantie hypothécaire. Ce crédit sera ensuite remboursé à la passation de l'acte d'achat à travers un crédit hypothécaire définitif. Ceci aura pour avantage important que vos économies resteront intactes et que vous conserverez ainsi une certaine réserve.

 

À qui devez-vous payer l'acompte ?

Jamais directement au vendeur. Si celui-ci a des problèmes financiers, vous risquerez alors de perdre votre acompte ou il sera à tout le moins très difficile de le récupérer. 

Payez de préférence l'acompte au notaire sur son compte-tiers. La loi anti-blanchiment interdit du reste le paiement de l'acompte en liquide. Ne payez jamais non plus un acompte « sous la table ». Outre le fait que cela ne vous permettra d'éviter que très peu de droits d'enregistrement, vous vous exposerez en outre à de lourdes amendes et sanctions. 

 

Besoin d'aide pour le paiement de votre acompte ?

Prenez contact avec nos spécialistes en crédit logement. Ils chercheront pour vous la meilleure solution. Vous trouverez certainement un bureau d'Hypothèque dans votre région.